Comment se préparer ? Que mettre dans son sac pour marcher sur Compostelle ?

Un projet naît dans le cœur et dans la tête… Mais il faut ensuite le matérialiser… Et la question essentielle est : que faut-il emmener pour attaquer une randonnée de plusieurs milliers de kilomètres ?

Pourquoi commencer par un article sur le sac et son contenu ? Probablement, car c’est la seule chose que je me suis un peu appliqué à faire. La baroudeuse que je suis n’a jamais marché plus de 2 jours ; il me faut donc un peu me renseigner sur le contenu d’un sac de marche pour quelques milliers de kilomètres… Le sac « parfait » n’existe pas, mais il peut vous convenir au plus près des besoins d’un marcheur au long court.

Suite à toutes mes recherches sur Internet, il m’a fallu faire un choix sur le contenu de mon sac ; certains font vraiment au plus léger quitte à couper le manche de leur brosse à dents… Pour ma part ça sera le strict minimum, certes mais sans pour autant faire au plus léger. Il est conseillé pour une femme de partir avec un sac entre 6 et 8kg, je vais donc m’appliquer à partir avec un sac de 8kg maximum, tout en me sentant à l’aise avec ce que j’emmène. La peur de manquer est le pire ennemie dans ce genre de projet…

Je n’ai que peu de conseils, car nous sommes tous différents ; mais les vraies économies sont de partir avec du bon matériel, dès le début. Car une cape de pluie achetée « pas chère » et qui ne nous protège pas est plus encombrante qu’autre chose ; une culotte qui vous blesse, des chaussures inadaptées, sont autant de dépenses inutiles puisqu’il faudra remplacer ce matériel tout au long de votre périple.

J’en suis la preuve vivante. Je vous présente donc mon sac et son contenu au départ et à l’arrivée. Petit challenge : trouver les objets qui ont passé les 71 jours de marche dans mon sac… Il y en a peu, je vous préviens tout de suite 😉

Le contenu de mon sac au départ

J’ai débuté l’aventure avec :

  • Un sac de 35 litres et sa protection (que je donnerai à St-Jean-Pied-de-Port car sa contenance est vraiment trop petite),
  • Une cape de pluie (que j’ai changé à Cahors après la première grosse pluie),
  • Un camel bag de 1L,
  • Un maillot de bain (que je enverrai à Saint-Jean-Pied-de-Port sans jamais l’avoir utilisé – mais c’est la période de l’année qui veut cela),
  • 2 culottes sans coutures et une normale / dont une sur moi (je renverrai rapidement la normale),
  • 2 brassières de sport / dont une sur moi (j’en changerai une en court de route),
  • 3 paires de chaussettes de sport / dont une sur moi (je les renverrai en cours de route),
  • Une paire de tong (que je renverrai à Leon),
  • 3 t-shirts de marche / dont un sur moi,
  • Un short de marche (que je renverrai rapidement),
  • 2 pantalons de marche / dont un sur moi (j’en renverrai un à Léon pour le remplacer par un pantalon plus épais contre la pluie),
  • Un sous pull à manches longues et un short ( = pyjama),
  • Un tour de cou fin,
  • 2 sweat shirts,
  • Un manteau,
  • Une serviette micro-fibre,
  • Une paire de sous gants (que je renverrai à Leon),
  • Un bonnet,
  • Un sac à viande (que j’enverrai de Leon et remplacerai par un sac de couchage reçu à St-Jean-Pied-de-Port),
  • Une paire de chaussures de trail / sur moi (que je changerai à Leon),
  • Les accessoires (article dédié aux accessoires),
  • La trousse de toilette (article dédié à la trousse de toilette).

Mon sac était de 6,5kg sans l’eau et la nourriture (il faut bien rajouter 1,5kg voir 2kg). Donc disons 8-9kg au plus lourd.

Mon sac du départ : compact, petit et plutôt léger, mais vraiment trop limite en capacité et rangements.
Mon second sac : bien plus pratique, une capacité me permettant de mettre tout ce dont j’avais besoin dedans et beaucoup moins mal à la clavicule avec.

J’ai terminé l’aventure avec :

  • Un sac de 38 litres et sa protection,
  • Une bonne cape de pluie (longue et qui s’ouvre sur le devant),
  • Un camel bag de 1L,
  • 3 culottes sans coutures,
  • 2 brassières de sport,
  • 5 paires de chaussettes : 2 paires des chaussettes basses et 2 paires de chaussettes hautes de rando + une paire un peu chaude,
  • Une paire de Crocs (c’est moche, mais ça permet de pouvoir porter des chaussettes dedans lorsqu’il fait froid),
  • 3 t-shirts de marche,
  • Un sous pull à manche longues en laine de Mérinos,
  • 2 pantalons de marche dont un contre la pluie,
  • Un sous pull à manches longues et un short ( = pyjama),
  • 2 tours de cou : un fin et un plus épais,
  • 2 sweat shirts,
  • Un manteau,
  • Une veste sans manches,
  • Une serviette micro-fibre,
  • Une paire de gants et protection contre la pluie,
  • Un bonnet,
  • Un sac de couchage,
  • Une paire de guêtres de protection de pluie,
  • Une nouvelle paire de chaussures de marche,
  • Les accessoires (article dédié aux accessoires),
  • La trousse de toilette (article dédié à la trousse de toilette).

Mon sac pesait alors 8-10kg au maximum. À la fin, je ne transportais plus beaucoup de nourriture ni d’eau.

Le contenu de mon sac au retour. Il y a peu de vêtements qui auront fait l’intégralité du voyage…

Ce n’est qu’une liste exhaustive du matériel qui m’a accompagné et qui m’a été utile tout au long de ce cheminement. Dans cette liste, je vous laisse découvrir ce qui m’a été utile ou non. Car oui, beaucoup de choses sont superflues dans une telle aventure…

Bien évidemment, il vous est possible d’acheter du matériel en route, de renvoyer le surplus ou de donner les objets qui ne vous sont d’aucune utilité.

Bref, tout évolue, votre sac comme vous-même, n’ayez donc pas peur de vous lancer. Mais essayez de partir le plus léger possible. Ça vous permettra de faire des économies de Poste et de vous rendre compte de ce qui est vraiment important… C’est déjà le début de l’aventure de faire son sac. Et qu’est-ce que c’est chouette.

Publié par Jeanne Fauquenot

Passionnée de patrimoine, d'art et d’espaces naturels ; je me suis mise en tête de découvrir, en marchant, ce pays merveilleux qu’est le France. Il m'est alors apparu qu'il m'était nécessaire de partager mes découvertes dans cet extraordinaire monde qui est le nôtre. J'espère que toutes mes aventures vous plairont.

4 commentaires sur « Comment se préparer ? Que mettre dans son sac pour marcher sur Compostelle ? »

    1. Bonjour,
      L’abonnement vous permet de recevoir les nouveaux articles que je publies (un toutes les 2 semaines en gros). Mais vous pouvez lire les articles sans aucune obligation d’abonnement. Le blog est ouvert à tous, sans conditions d’utilisation.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :