Le début de l’aventure

« Il faut commencer par le commencement. Et le commencement de tout est le courage » de V. Jankelevitch.

Nous y sommes !

Je me suis renseignée avec parcimonie, histoire de conserver une part de mystère. J’ai bouquiné, mais sans plus, afin de me donner envie, de voir naître l’impatience tout en ne perdant pas d’attrait pour le projet.

Pourquoi partir du Puy-en-Velay ? Pourquoi je ne pars pas directement de chez moi ? En effet mon humble demeure se trouve sur la Voie de Vézelay à Saint Jacques de Compostelle… Mais je préfère partir du Puy-en-Velay. Mise à part une fréquentation importante de ce chemin français, son histoire ancrée dans le pèlerinage vers Santiago et mon envie de découvrir le patrimoine et les régions qu’elle traverse ; je n’ai pas d’arguments rationnels au besoin d’emprunter la Via Podiensis.

Si j’ai choisi le chemin de St Jacques de Compostelle, c’est par « facilité ». En effet, c’est un chemin de randonnée où les hébergements sont nombreux et réguliers. Sans oublier un point essentiel pour une femme seule : il est safe ! Mais aussi et surtout, car ce parcours me permet de découvrir un patrimoine français jusqu’alors jamais rencontré. Je n’omet pas qu’il est parfait pour faire ses armes, car je n’ai jamais marché… Encore moins plusieurs mois d’affilés !

Mais à quoi est-ce que je m’attaque ? À vrai dire, je ne sais pas vraiment jusqu’où je veux aller… Dans ma tête, c’est jusqu’à Santiago de Compostella, mais en aurais-je la force ? La motivation ? Le cran ?

Quoi qu’il en soit, j’espère avoir assez de temps pour dessiner un peu, écrire quotidiennement, penser beaucoup et prendre du temps pour moi. Me retrouver, moi qui suis perdue après ces 29 premières années de vie. Comment une jeune femme peut déjà être perdue ? C’est la bonne question. Sans honte, sans peurs, sans préjugés… J’espère que la marche me laissera du temps pour poser à plat mes peurs et mes incertitudes afin de revenir « toute neuve » de ce périple pédestre. Qui sait, peut-être vais-je me trouver !

Les différents chemins français jusqu’à Santiago de Compostella. http://www.chemindecompostelle.com/Itineraires/Itineraires.html

Beaucoup de questions me passent par la tête la veille du grand départ : Dois-je réserver mes hébergements ? Combien de kilomètres par jour dois-je faire ? Dois-je me donner un objectif par jour ou juste marcher jusqu’au prochain village ? Et si j’ai envie de m’arrêter, comment vais-je faire ? Que vais-je manger ? Comment fais-je faire seule pendant tant de temps ? Vais-je rencontrer du monde ? Ai-je envie de cela ?

Mais je me lance et le chemin répondra à toutes ces questions… J’essaierai, pour ma part, d’y répondre tout au long de mes articles.

Quoi qu’il en soit, je me lance, le sourire aux lèvres, le cœur battant la chamade ; je monte dans cette voiture pour mes dernières heures d’engins motorisés avant un long moment… Et que c’est chouette !

Le sac est fait, le projet est mûr… Je suis dans le covoiturage pour rejoindre la jolie ville du Puy-en-Velay, en Auvergne. L’AVENTURE COMMENCE !

Publié par Jeanne Fauquenot

Passionnée de patrimoine, d'art et d’espaces naturels ; je me suis mise en tête de découvrir, en marchant, ce pays merveilleux qu’est le France. Il m'est alors apparu qu'il m'était nécessaire de partager mes découvertes dans cet extraordinaire monde qui est le nôtre. J'espère que toutes mes aventures vous plairont.

Un avis sur « Le début de l’aventure »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :