Et la nourriture sur le GR 34 ?!?

Nous arrivons donc au nerf du problème. Que mange-t-on lorsque l’on veut voyager relativement léger ?

Tout d’abord, soulignons qu’il est possible de se ravitailler relativement régulièrement puisque sur ce chemin, il y a souvent villages et villes.

Donc n’achetez pas trop de nourriture et ne portez pas trop de nourriture.

La peur de manquer reste notre plus grand ennemi surtout si on souhaite conserver un poids de sac convenable.

D’un point de vue matériel ; dans mon sac, j’ai : un réchaud, une petite bouteille de gaz, une popotte de 900ml et des couverts. Je ne suis donc pas stressée de comment manger. Mais quoi ???

Je n’ai pas la solution miracle et je pense que dans chaque pays, sur chaque chemin, dans chaque situation il faut trouver SA solution.

Pour moi, sur le GR34, ce fut un mélange de :

– Restos, lorsque j’étais accompagnée et qu’on avait d’un moment tranquille (midi ou soir).

– Pique-nique, le midi (se composant régulièrement de pain, fromage, concombre, tomate, pomme, abricots).

– Graines, galettes de riz au chocolat ou barres de céréales, lorsqu’un petit creux se faisait sentir en pleine journée.

– Salades, lorsque l’endroit pour faire les courses n’était pas trop loin (pour le soir).

– Pâtes/riz/semoule avec sauce (ou thon), lorsque l’endroit pour faire les courses était pas trop loin et qu’on avait vraiment faim (pour le soir).

– Et des nouilles chinoises lorsque la situation « d’urgence » était de mise.

Je ne suis donc absolument pas morte de faim. Mais je vous conseille de toujours avoir un minimum de nourriture dans votre sac pour ne pas stresser ou vous mettre la pression sur votre étape du jour.

J’essaie de toujours avoir dans mon sac :

– 2 sachets de pâtes lyophilisées, genre noodle.

– 2 sachets de soupe lyophilisée.

– Quelques fruits secs.

C’est vraiment le repas d’extrême urgence. Du style, un dimanche soir où je n’ai rien croisé dans la journée. Mais je sais que j’ai ça au cas où. Donc, jamais de stress. Mais ce n’est pas super funky comme repas soyons francs.

Vous savez tout quant à mon alimentation. J’espère que cela vous rassure. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas. Et surtout lancez-vous, ces petits détails se règlent d’eux même tout au long du cheminement.

Pour moi, la prochaine étape est le « zéro déchet ». Je pense que je n’en suis pas très loin ! Donc gardons le cap. Et voyageons de moins en moins polluant.

Publié par Jeanne Fauquenot

Passionnée de patrimoine, d'art et d’espaces naturels ; je me suis mise en tête de découvrir, en marchant, ce pays merveilleux qu’est le France. Il m'est alors apparu qu'il m'était nécessaire de partager mes découvertes dans cet extraordinaire monde qui est le nôtre. J'espère que toutes mes aventures vous plairont.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :