Bilan de de la quinzième semaine

Après 15 jours sur le GTA, je me dis qu’il est temps de faire une pause. Les jambes sont lourdes, la fatigue s’installe et je n’arrive plus trop à profiter de chaque instant ! Il faut donc prendre du temps pour récupérer et repartir de plus belle. Après tout, c’est presque la fin, je n’ai pas envie de tout bâcler !

Par contre, je perds mes acolytes de rando. Ça fait tout bizarre de les laisser partir sans moi, mais je suis contente de me prendre un peu de temps, pour d’autant plus profiter de la suite.

Ce ne sera pas 1 mais 2 jours de repos que je m’octroie pour mon 100ème jour de rando. Quel plaisir de prendre un peu de temps sans penser article de blog, gestion des étapes, etc.

La motivation n’est pas vraiment au rendez-vous, mais je repars tout de même… Après avoir laissé passer l’orage. La remise en jambe n’est pas des plus simple, mais je fais tout de même de jolies étapes et j’en prends plein les yeux. Le Queyras, l’Ubaye et le Mercantour m’accueillent comme il se doit.

Avec, leurs marmottes et leurs patous. Je me fais d’ailleurs chahuter à la première rencontre par 3 molosses pas bien commode à 8h du mat’. Pas très rassurée, je continue ma route et je me rabiboche avec d’autres dès le lendemain matin. Merci à Yannick d’avoir 10 chiens merveilleux qui prennent soin de son troupeau, sans sauter sur les randonneurs.

Durant cette semaine, j’ai eu la chance de rencontrer des bergers : Claude et Prosper. Tout deux, d’un certain âge, ce qui rend la discussion d’autant plus extraordinaire. J’ai pu découvrir leur vocation, mais aussi l’intérêt de ces gros chiens pas très bien lunés et l’impact factuel du retour du loup dans cette région. Quelle abnégation que ces métiers d’éleveurs et d’agriculteurs. Je suis toujours estomaquée par leur force et leur amour pour ce métier si difficile. Mais surtout, merci, à eux de le faire perdurer, c’est incroyable.

Je pensais être débarrassée du mauvais temps une fois arrivée en région PACA… Pensez-vous ! Les orages ne cessent de menacer. Et après un orage en montagne, on apprend qu’il faut se mettre à l’abri quand il se pointe.

Mais surtout, je ne sais pas encore si je vais jusqu’à Menton ou Nice. C’est encore une fois ces fichus orages qui décideront de la route à suivre dans les prochains jours. Quelle aventure ! J’en aurais appris des choses depuis le 18 mai !

Ce qui est sur c’est que l’aventure est belle et

Le petit point dodo :

23.08.21 – Ceillac : Chez ma tante,

24.08.21 – Ceillac : Chez ma tante,

25.08.21 – Ceillac : Chez ma tante,

26.08.21 – Aux alentours du lac plate lombarde : bivouac,

27.08.21 – Bousseyas : bivouac,

28.08.21 – Roya : refuge de Roya,

29.08.21 – St Sauveur sur Tinée : gîte d’étape communal.

Publié par Jeanne Fauquenot

Passionnée de patrimoine, d'art et d’espaces naturels ; je me suis mise en tête de découvrir, en marchant, ce pays merveilleux qu’est le France. Il m'est alors apparu qu'il m'était nécessaire de partager mes découvertes dans cet extraordinaire monde qui est le nôtre. J'espère que toutes mes aventures vous plairont.

2 commentaires sur « Bilan de de la quinzième semaine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :