Comment organiser ses étapes de rando sur le GR 34 ?

J’ai traité la question du dodo, de la nourriture et de l’eau.

Mais comment organise-t-on des étapes ? Que faut-il regarder ? Combien de kilomètres doit-on marcher ? Qu’est-ce que cela implique de vérifier en amont ?

Je vais donc essayer de répondre, franchement et naturellement, à toutes ces questions que je me suis aussi posées avant de partir.

Mon organisation :

Je dirais que c’est un travail plus ou moins prenant que d’organiser ses étapes. Tout dépend de son habitude à tout gérer, ou laisser se faire les choses.

Perso, je me suis rendu compte qu’en organisant tout en avance, je ratais de nombreuses opportunités. Je m’imposais des objectifs à atteindre chaque jour, quitte à rater une plage, un bistro ou une rencontre. Je ne me laissais qu’une toute petite marge de manœuvre pour faire face aux surprises que me donne la chance de vivre le sentier.

Donc le petit conseil, c’est de se renseigner pour éviter les gros problèmes types ravitaillements ou dodo (si vraiment le bivouac vous effraie). Mais laissez vous une marge de manœuvre suffisante pour profiter de l’aventure.

Mais revenons à la question pratique de l’organisation des étapes.

Les étapes :

Perso, j’ai le topoguide de la fédération française de randonnée. Je regarde, en premier lieu, le tableau kilométrique au début de ce dernier. Il me donne une idée des possibles étapes à faire.

Je me fais des repères tous les 25-30 km. Puis j’augmente doucettement la taille des étapes.

NB : lorsque j’organise les étapes de cette façon, je n’ai aucune idée du dénivelé. Ce sont donc de pures hypothèses. Il faut savoir que le GR34, c’est 30 000m de dénivelé positif entre Cancale et Audierne (en gros). Donc faite attention à ce dernier si vous ne voulez pas finir vos journées à « pas d’heure » et courbaturés.

Mais pensez bien à débuter sur des étapes de l’ordre d’une vingtaine de kilomètres. L’effort ne semble pas surhumain ; et pourtant 20km avec 15kg sur le dos, c’est une sacrée épopée au début. Puis vous verrez, vous augmenterez (ou réduirez) suivant votre fatigue et votre humeur.

Le ravitaillement :

La seconde chose que je regarde une fois que j’ai fait mes pré-étapes, ce sont les points de ravitaillement. Ça aussi on l’a sur le tableau kilométrique du topoguide.

Croise-t-on un supermarché dans la journée, une boulangerie et/ou un bar (au moins pour le café, le Perrier ou la pause rechargement de téléphone…).

Ce sont des informations que vous pouvez aussi trouver sur Maps.me.

Pour l’eau, bien qu’il y ai beaucoup moins de point de ravitaillement, nous ne nous trouvons jamais très loin d’habitations. Je n’ai donc jamais rencontré de soucis de ce point de vue. Mais je vous conseille de tout de même faire attention, surtout si vous avez beaucoup besoin de boire.

L’hébergement :

Puis je regarde les possibilités d’hébergement. Mon étape tombe-t-elle sur un village ayant un camping ou non ? Ai-je envie de rallonger mon étape ou non pour ce confort ? Si non, où vais-je pouvoir planter ma tente ?

Pour le Bivouac, je regarde plutôt sur google map, en mode satellite. Ca me donne une petite idée des forêts, champs et endroits « plats » aux alentours. Ensuite, il faut se rendre sur site et découvrir. Est-ce abrité, est-ce trop proche d’une route, d’habitations, etc.

Il est conseillé de planter sa tente à la nuit tombante. Ou au moins relativement tard pour ne pas déranger les personnes aux alentours. C’est toléré, mais soyez respectueux.

Avant de partir de votre lieu de bivouac, vérifiez que vous ne laissez rien derrière vous (poubelles, cendres, etc.). Dites vous que plus nous serons respectueux les uns des autres, plus la population locale acceptera notre liberté.

D’un point de vue pratique, il faut compter une petite demi-heure, voir plus, pour trouver l’endroit du bivouac.

On peut aussi la jouer safe et trouver des aires de camping-car, par exemple. L’application Park4night est utile à ce moment là.

Les envies / besoins des autres :

Et puis il y a vos coéquipiers. Ont ils envie de ceci ou cela ? Ont ils besoin du café du matin ? De la pause du midi dans un bar ? D’un camping et sa douche chaude…

Bref, chaque journée est différente. Les villages traversés ne le seront pas au même moment et ils ne proposeront pas tous les mêmes services. Il faut donc s’adapter à ce que le sentier nous/vous propose.

Maps.me :

Maps.me est une très bonne application puisqu’elle référence une grande diversité de données (restaurants, supermarchés, campings, hébergements, lieux à visiter…) et tout cela, hors ligne. Il suffit de télécharger la carte du département où vous allez randonner et ensuite vous avez tout cela sans que votre portable soit connecté à Internet.

C’est vraiment très appréciable en France comme à l’étranger.

Les gros points importants sont :

– Les supermarchés ferment à midi le dimanche donc pensez à vous ravitailler en amont de votre étape du soir si vous ne souhaitez / pouvez aller manger au resto.

– Les restos sont régulièrement plein les dimanches. Journées dominicales où « tout le monde » souhaite se poser et être servi. Donc ne comptez pas trop dessus pour vos repas (en tout cas, pas uniquement sur cette possibilité, surtout si il n’y a qu’un seul resto sur votre chemin).

– Les resto/bar ont tendance à être fermés les lundis. Donc idem, pensez à vous ravitailler au supermarché pour pique-nique et repas du soir (au cas où).

– Le littoral breton vit, le plus souvent au gré de la saisonnalité touristique. Les campings et parfois les cafés/restaurants dans les « stations » sont le plus souvent fermés de mi octobre à Pâques. Partir hors saison nécessite une logistique différente.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Publié par Jeanne Fauquenot

Passionnée de patrimoine, d'art et d’espaces naturels ; je me suis mise en tête de découvrir, en marchant, ce pays merveilleux qu’est le France. Il m'est alors apparu qu'il m'était nécessaire de partager mes découvertes dans cet extraordinaire monde qui est le nôtre. J'espère que toutes mes aventures vous plairont.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :