Mes petits conseils pour Compostelle

Cette page sera dédiée aux petits trucs et astuces que je découvrirais tout au long des chemins.

Que faire contre les chaussures mouillées ?

Le soir, une fois au sec, pensez à enlever les semelles de vos chaussures et mettez du papier journal roulé en boule dans vos chaussures. Avant de vous coucher, changez les feuilles de papier journal, vous verrez, il est trempé !

Que faire pour éviter les ampoules ?

Pour ma part, mettre de la crème NOK avant de partir, poser des pansements anti-ampoules et espérer non pas fonctionner… Je me suis donc mise à hydrater mes pieds tous les soirs et porter deux paires de chaussettes (une paire fine puis une paire plus épaisse de marche). Ça a fonctionné !!!

Et quand ces satanées ampoules sont installées ?

Je n’ai trouvé qu’une solution pour y remédier. Tout d’abord, je les perce (il y a deux écoles, j’ai choisi mon camp). Ensuite, je mets de la crème cicatrisante dessus (au zinc et au fer), puis je la protège avec un morceau de compresse et une pièce de strap (suffisamment grande pour recouvrir en totalité la compresse et bien accrocher sur le pied). Le soir, j’enlève le tout, je nettoie et je fais sécher avant de protéger de nouveau au petit matin.

Comment traiter les douleurs musculaires aux jambes et aux pieds ?

Vous ressentez des douleurs musculaires aux jambes une fois la journée de randonnée terminée ? Je vous conseille de prendre une douche chaude (si possible), de vous étirer un peu si vous en avez l’envie.

Mais surtout de vous allonger sur votre lit et de mettre vos jambes en l’air pendant 5-10 minutes. Puis de bien vous masser avec de l’huile BIO d’Arnica/Gaulthérie. Avant de me faufiler dans mon duvet, tous les soirs, je prenais 10-15 minutes juste pour me masser : mollets, cuisses et hanches à l’huile d’arnica. Puis les pieds, surtout la voûte plantaire, avec de la crème hydratante.

Et si la douleur est trop forte, un peu de Voltaren peu sauver votre périple.

Ça n’a l’air de rien comme cela, mais lorsque l’on a l’impression que l’on ne pourra plus marcher suite au dîner et qu’au petit-déjeuner nos jambes acceptent de nous porter une journée de plus… Ça n’a pas de prix. Surtout pas les 15 minutes de la veille.

Alors prenez du temps pour vous, prenez soin de vous et faites attention à vous.

Que fait-on contre les puces de lit ?

Pour ma part, je n’ai eu aucun souci avec ces petits êtres un peu collants, urticants et désagréables que de nombreux pèlerins croisent au cours de leur chemin.

Je ne sais pas si c’est la solution miracle, mais je suis partie avec un spray BIO anti punaise de lit. J’en pulvérisais dès que je trouvais que l’endroit était limite limite niveau hygiène. Ou dès que l’auberge était suffisamment grande pour recevoir beaucoup trop de pèlerins au cours de l’année.

J’ai aussi régulièrement pulvérisé cette mixture BIO sur mon sac et mes habits histoire de ne pas les trimbaler d’un endroit à un autre. Ce n’était que du préventif afin de les chasser si elles avaient décidé de s’installer dans mes petites affaires sans me manger.

Les piqûres de punaises de lit sont très reconnaissables. Ce sont plusieurs petites morsures en ligne droite sur quelques centimètres. On ne réagit pas tous de la même façon, mais en règle générale ça gratte, on ne peut pas les rater.

Je me suis attelée à faire moi-même mon mélange par la suite.

Pour le spray répulsif, je me suis concocté un condensé d’huiles essentielles (HE) de dingue. Dans un petit flacon de 100ml, 15 gouttes d’HE de Tea tree, 10 gouttes d’HE d’eucalyptus citronné, 5 gouttes d’HE clou de girofle, 5 gouttes d’HE de lavande Aspic. J’y ajoute (en plus) 3 gouttes d’HE menthe poivrée et 3 gouttes d’HE de citronnelle. À cela, je rajoute de l’eau de source.

N’hésitez surtout pas à me poser vos questions, je me ferais un plaisir de vous répondre.

Publié par Jeanne Fauquenot

Passionnée de patrimoine, d'art et d’espaces naturels ; je me suis mise en tête de découvrir, en marchant, ce pays merveilleux qu’est le France. Il m'est alors apparu qu'il m'était nécessaire de partager mes découvertes dans cet extraordinaire monde qui est le nôtre. J'espère que toutes mes aventures vous plairont.

2 commentaires sur « Mes petits conseils pour Compostelle »

  1. Merci pour vos conseils. En particulier concernant les puces de lit qui est un point d’inquiétude.

    Autre point d’inquiétude (le plus important) : est-il fréquent de croiser des chiens sur le chemin (j’ai excessivement peur des chiens). Et si oui, comment se comporter…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :