Bilan de la sixième semaine

1 170 km parcourus, j’attaque les Vosges, marcher sous la pluie, la grêle, les orages, retrouvailles d’amis, Wissembourg, début du GR 5, gros coup de fatigue, mais pas d’abandon, premier bivouac sous un abri pour randonneurs, découverte des bretzels !

Pour cette 6e semaine, je bataille avec les chenilles processionnaires (ou plutôt leurs poils urticants qui me dévorent le corps). Et je compose avec la pluie et les orages. Et oui ! Il ne peut pas toujours faire beau et chaud ! Sinon comment profiterions nous d’une si jolie verdure ?

Bon, je relativise, mais c’est quand même galère par moment. Et la pluie, ça joue sur le moral soyons francs.

Sinon, la graaaaande nouveauté de cette semaine, c’est la découverte de l’organisation pour randonner en montagne ! Et oui ! Les Vosges approchent à grands pas. Je check les refuges, les endroits pour se ravitailler et j’essaie de faire un choix sur le chemin à emprunter… Ce n’est pas chose aisée.

Mais je me régale d’attaquer la descente vers le Sud ! Enfin !

Après avoir zigzagué le long de la frontière franco-belge, traversé le Luxembourg, rallié Metz et rattrapé la frontière franco-allemande… Je m’attaque aux Vosges.

Il m’aura fallu pas moins de 1 100 km et 40 jours pour enfin quitter Wissembourg (joli petit village sur la frontière allemande) et me lancer sur le GR 5 et ses variantes (531, 532, 53) en direction de la Méditerranée.

À Wissembourg, je me sens exténuée, incapable de repartir. Le contre-coup des grosses chaleurs ? La fatigue de marcher sous la pluie ? Le stress des orages ? Le nouveau balisage ? Je me sens un peu lessivée, mais ça ne me semble pas si anormal que ça après tout. Alors je décide de prendre un demi-jour de repos pour reprendre mes esprits, chercher quel chemin parcourir les prochains jours et me relancer.

Vous avez été nombreux à vous inquiéter, à me soutenir, à m’appeler ! Merci ! Il m’est difficile de tout partager avec vous, mais j’essaie d’évoluer et d’être un peu plus transparente. Mais ne soyez pas inquiets outre mesure, un coup de fatigue ne signifie pas que je vais abandonner. C’est juste un petit peu de doutes, une alimentation pas suffisante et de la fatigue qui s’accumule. Mais je ne lâche pas l’aventure ! Au contraire, elle ne fait que commencer =)

Je reprends le chemin le lendemain matin. Par chance, je ne le fais pas seule ; des amis rencontrés sur le GR 34 (l’année dernière) me retrouvent et nous marchons ensemble. Quel plaisir de les retrouver, de discuter avec des têtes connues, de se sentir un peu « à la maison »… Merci !

Je ne dis pas que ça a été sans peine. Et même si la fatigue me rattrape en cette fin de semaine, je me régale des découvertes naturelles et patrimoniales que je croise sur le chemin.

En espérant que le beau temps revienne maintenant.

Au fait, je ne vous ai pas encore parlé de la magie de marcher en forêt…

C’est tout simplement incroyable. Seule, à pied ; on fait tellement peu de bruit que les animaux nous laissent les approcher de si près. Combien de fois des papillons ont dansés autour de moi, combien de chevreuils ai-je eu le temps de regarder dans les yeux avant qu’ils partent doucement. Les petites souries, les oiseaux en tout genre, les martres…

C’est une vraie chance de reconnecter avec cette nature qui parait si hostile à certain et qui est pourtant si douce et poétique.

D’accord, tout n’est pas aussi magique que ça ! Les moustiques, les tiques et les chenilles processionnaires. Mais nous ne sommes pas exempts de tout reproche alors adaptons nous à notre environnement plutôt que de s’imposer comme on a l’habitude de le faire.

Il m’aura fallu un mois pour vous parler de tout cela. C’est pour dire à quel point je m’acclimate doucement à mon environnement, mais quel plaisir.

C’est peut-être aussi parce que je vais attaquer les Vosges et que la découverte de cette frontière Nord française est terminée. Mais quoi qu’il en soit, ce fut une belle aventure.

À moi une nouvelle maintenant.

Le petit point dodo :

21.06.21 – Théding : Chez Audrey et les voisins Fred et Murielle,

22.06.21 – Erching : Chez Adeline et Jérôme,

23.06.21 – Stulzerbronn : Au camping du Muhlenbach,

24.06.21 – Climbach : Auberge à l’ange,

25.06.21 – Wissembourg : À l’hôtel de la couronne,

26.06.21 – Niederbronn les bains (Woerth) : Chez Philippe et Florence,

27.06.21 – Erckartswiller : Bivouac.

Publié par Jeanne Fauquenot

Passionnée de patrimoine, d'art et d’espaces naturels ; je me suis mise en tête de découvrir, en marchant, ce pays merveilleux qu’est le France. Il m'est alors apparu qu'il m'était nécessaire de partager mes découvertes dans cet extraordinaire monde qui est le nôtre. J'espère que toutes mes aventures vous plairont.

3 commentaires sur « Bilan de la sixième semaine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :