Bilan de la septième semaine

1314 km parcourus, troisième topoguide terminé, plus de 10 jours de dénivelé constant, fin de la presque île de Crozon, passage de la pointe du Raz, grosse fatigue physique, retour à la marche seule, j’attaque le mois d’août et la côte sud de la Bretagne.

La Bretagne nous accueille en ce début de semaine par une pluie diluvienne, un vent époustouflant et du brouillard à couper au couteau. Drôle d’expérience ; moi qui rêvais de voir les tas de pois depuis une semaine…

Pour la petite histoire, ce sont des rochers que j’ai vu en passant la pointe saint Mathieu (donc avant Brest), 10 jours auparavant. Ils me semblaient majestueux de ce côté-ci de l’océan. Je ne saurais jamais ce qu’ils donnent de près, sous le soleil…

J’arrive donc à la pointe de Pen Hir (où se trouvent les fameux tas de pois), à moitié aveugle, quelque peu déçue et trempée. Mais c’est la Bretagne, il faut s’y faire…

Après un bon repas bien chaud, le soleil se lève et je m’apprête à rebrousser chemin pour voir cette fameuse pointe tant attendue avec le soleil. Mais ça serait trahir tout ce que j’ai fait jusqu’alors. Mon expérience, mon moment, ma découverte fut accompagnée d’eau et de brouillard… Ça en a fait un moment magnifique de beauté ! Pourquoi vouloir le revivre ? Pour poster la photo parfaite ? Non, mon expérience de cette si belle pointe est ainsi ; presque aveugle. Et j’en suis heureuse. Je ne fais donc pas demi-tour et je finis cette étape sans remords et le sourire aux lèvres d’avoir vécu une telle expérience.

Puis la semaine continue. Nous découvrons avec mes 3 acolytes la presque île de Crozon. Ce merveilleux endroit recelant de nombreuses plages à couper le souffle où une eau turquoise a élu domicile. Le soleil est dès à présent de la partie. Et la chaleur pointe rapidement le bout de son nez. Que c’est magnifique.

Je ne m’attendais pas à tant de dénivelé, mais les paysages que nous découvrons à chaque virage me font oublier la difficulté de l’effort et me donnent sincèrement envie de continuer toujours plus loin.

En cours de route, nous rencontrons Florence et Philippe, un couple d’alsacien avec qui nous finirons de cheminer sur cette magnifique presque île.

L’arrivée à Douarnenez clôt cette aventure commune. Qu’elle était chouette, bien que courte. Merci à vous 5.

Je continue donc seule vers la pointe du Raz. Là encore beaucoup de dénivelé m’accueille, de magnifiques falaises et une eau, tourmentée par les vagues, mais reposante, enivrante, époustouflante.

C’est une partie un peu plus nature, où le bivouac l’emporte sur le reste des possibilités d’hébergement. Ça en rend l’aventure d’autant plus belle, mais pas des plus simples.

En ce début de week-end, Erwan me rejoint. Amoureux de rando, passionné de vidéo et curieux de nature, nous partageons une journée de randonnée. Nous échangeons nos impressions, nos expériences, nos bons plans. Ce fut un beau moment de partage qui se termina à la magnifique baie des trépassés.

Là où nos âmes partent. Si la mienne pouvait y voir le coucher de soleil auquel j’ai eu le droit alors j’en serais ravie.

Merci pour ce moment simple et beau. Merci pour ces discussions et merci pour l’interview qui arrivera tout bientôt.

Je termine cette semaine par un réveil aux aurores, un peu de marche et un magnifique moment de poésie à la pointe du Raz.

Il est suffisamment tôt pour que j’y sois seule. Moi, petit être humain, faisant face à l’île de Sein sur cette pointe rocheuse « au bout du monde ».

Je prends d’ailleurs le temps de bouquiner. Profiter de ce moment tout particulier. Je me sens portée par quelque chose de plus grand que moi, de plus beau que ce que j’imaginais… Je scrute ce phare, le courant à ses pieds et je prends toute la mesure de son importance lorsque l’océan doit être fâché.

Ce moment regroupe à peu près tout ce qu’un randonneur peut rechercher : la beauté de la nature, la quiétude, l’apaisement. Ce fut un moment magique. Je ne saurais le décrire autrement.

Cependant, en repartant, je me sens plus faible. Je me rends compte qu’en plus du bivouac et des nuits plus ou moins bonnes que cela implique, je me suis peu alimentée. En effet, il fait très chaud depuis des jours et je ne me rappelle pas quand je suis allé faire de vraies courses pour la dernière fois. Plus j’avance et plus le poids de mon sac m’éreinte. Mon tendon d’Achille est extrêmement douloureux et les douleurs lombaires se réveillent de plus en plus régulièrement… Mon corps est très clairement en train de communiquer, mais une fois encore, je pousse pour atteindre mon étape du soir.

Plus la journée passe et plus je sens mes forces m’abandonner. Ma lucidité est très clairement en train de se faire la malle et j’ai beaucoup de peine à finir cette étape (multipliant les boulettes d’organisation) ; je me sens très en dessous de mes capacités physiquement et intellectuellement.

Je commence donc à prendre la mesure de l’effort fait pendant ces 10 derniers jours, les kilomètres parcourus et surtout le dénivelé fait. Sans parler de l’alimentation très peu abondante ces derniers temps.

Mon corps a parlé, il faut que je fasse un break. Je m’arrête donc à Audierne où j’espère récupérer convenablement pour repartir de plus belle (au plus vite).

À la semaine prochaine.

Le petit point dodo :

27.07 – Camping de la plage de Goulien à Kernaveno

28.07 – Camping les bruyères à Morgat

29.07 – Camping de Menez Bichen à Pentrez

30.07 – Camping de Trézulien à Tréboul

31.07 – Bivouac tout proche de Beuzec Cap Sizun

01.08 – Bivouac dans la baie des trépassés, chez l’habitant

02.08 – Camping Naeco à Audierne

Publié par Jeanne Fauquenot

Passionnée de patrimoine, d'art et d’espaces naturels ; je me suis mise en tête de découvrir, en marchant, ce pays merveilleux qu’est le France. Il m'est alors apparu qu'il m'était nécessaire de partager mes découvertes dans cet extraordinaire monde qui est le nôtre. J'espère que toutes mes aventures vous plairont.

3 commentaires sur « Bilan de la septième semaine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :